L’inclusion financière et le microcrédit

RAMC_2015


Georges Gloukoviezoff, docteur en économie et fondateur de 2G Recherche, donne la définition suivante : « L’exclusion bancaire et financière concerne les personnes rencontrant de telles difficultés d’accès ou d’usage dans leurs pratiques bancaires qu’elles ne peuvent pas ou plus mener une vie sociale normale ».

 

Ces difficultés comprennent :

  • l’accès et l’usage d’un compte bancaire ou de certains moyens de paiement,
  • l’accès au crédit,
  • la capacité de constituer et préserver une épargne de précaution,
  • la possibilité de s’assurer contre les risques de l’existence.

On estime à environ cinq millions le nombre des français confrontés à une situation d’exclusion bancaire. Un chiffre qui pourrait augmenter en raison de la hausse du nombre de dossiers de surendettement ces dernières années et de la précarisation d’une partie des travailleurs à faible revenu.