Un microcrédit social pour les personnes protégées

Mis en avant

CEAPCDans le cadre du dispositif Parcours Confiance, la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes a signé jeudi 13 avril avec l’ADEI (Association Départementale pour l’Education et l’Insertion) une convention pour la mise en œuvre d’un micro-crédit social au bénéfice des personnes protégées.

L’ADEI de Charente-Maritime développe la prise en charge et l’accompagnement personnalisé des personnes en situation de fragilité dans chaque étape de leur vie. Les prêts proposés pourront aller de 300 à 3 000 euros, pour répondre à des besoins de mobilité, d’équipement du domicile ou de formation, entre autres. Ils sont garantis par le fonds de cohésion sociale, abondé pour moitié par l’Etat, via la Caisse des Dépôts et Consignation, et pour l’autre moitié par la Caisse d’Epargne. C’est plus particulierement l’ADPP (services d’aide aux personnes protégées appartenant à l’ADEI, qui gère les tutelles et curatelles) qui sera en charge d’identifier les bénéficiaires pouvant être aidés dans le cadre de ce dispositif.

Le mécénat des Caisses d’Epargne en lumière sur BFM Business

L’émission hebdomadaire « A but non lucratif », diffusée sur BFM Business TV les samedi 27 et dimanche 28 mai, a mis en lumière les actions de mécénat des Caisses d’Epargne sur leurs territoires. Chaque semaine, l’émission donne de la visibilité à une initiative positive, solidaire, caritative ou humanitaire financée par une entreprise.

À ce titre, c’est le mécénat des Caisses d’Epargne qui était au sommaire de la dernière édition de « A but non lucratif », présentée par Didier Meillerand. Durant une heure, Jean Arondel, président de la Fédération nationale des Caisses d’Epargne, Patrice Cros, directeur de Finances & Pédagogie, Christelle Hug de Larauze, déléguée générale de la Fondation Belem et l’écrivain Yann Queffélec, administrateur de la Fondation Belem, ont partagé le plateau et échangé longuement sur l’engagement des Caisses d’Epargne sur leurs territoires. Depuis septembre 2016, la Fédération nationale des Caisses d’Epargne parraine l’émission « A but non lucratif », via un partenariat avec les Entreprises pour la Cité (anciennement IMS Entreprendre pour la cité), aux côtés de la Fondation SNCF, la Fondation Groupe ADP, la Fondation EDF, la Fondation Carrefour et la Fondation Deloitte.

Le Microcrédit et la micro-assurance agissent ensemble en faveur de l’entrepreneuriat !

Entrepreneurs de la Cité ce sont aussi des services tels que Local Sécur’, l’audit du local professionnel réalisé par un expert en bâtiment, et l’accompagnement dans l’accès à l’Aide à la Complémentaire Santé, une aide pouvant faire économiser jusqu’à 550€ aux entrepreneurs éligibles.

— Patrick GARZENA soutenu par Parcours Confiance et Entrepreneurs de la Cité —

Après un licenciement économique, Patrick GARZENA traverse une longue période de chômage. Décidé à prendre en main sa vie professionnelle, il décide de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Il concrétise son projet de vente d’instruments de musique pour lequel il avait besoin de contracter un crédit afin de pouvoir financer l’achat d’un utilitaire et le matériel de base pour se lancer. C’est pour cette étape cruciale que le dispositif Parcours Confiance est intervenu.

garzena_copie-560x378

« Ce qui m’a vraiment plu, c’est que en tant que banque régionale la Caisse d’Epargne n’est pas obligée de se pencher sur ce type de problématique mais ils le font quand même et ils nous font confiance, c’est vraiment appréciable ».

Il est ensuite orienté vers Entrepreneurs de la Cité pour pouvoir s’assurer et ainsi pouvoir commencer son activité sereinement. Il est agréablement surpris par les tarifs qu’on lui propose « j’ai pu apprécier un vrai sens du relationnel et un suivi de vos assurés : des qualités qui deviennent rares. »

En savoir plus sur Entrepreneurs de la Cité : www.entrepreneursdelacite.org