Un microcrédit social pour les personnes protégées

CEAPCDans le cadre du dispositif Parcours Confiance, la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes a signé jeudi 13 avril avec l’ADEI (Association Départementale pour l’Education et l’Insertion) une convention pour la mise en œuvre d’un micro-crédit social au bénéfice des personnes protégées.

L’ADEI de Charente-Maritime développe la prise en charge et l’accompagnement personnalisé des personnes en situation de fragilité dans chaque étape de leur vie. Les prêts proposés pourront aller de 300 à 3 000 euros, pour répondre à des besoins de mobilité, d’équipement du domicile ou de formation, entre autres. Ils sont garantis par le fonds de cohésion sociale, abondé pour moitié par l’Etat, via la Caisse des Dépôts et Consignation, et pour l’autre moitié par la Caisse d’Epargne. C’est plus particulierement l’ADPP (services d’aide aux personnes protégées appartenant à l’ADEI, qui gère les tutelles et curatelles) qui sera en charge d’identifier les bénéficiaires pouvant être aidés dans le cadre de ce dispositif.