Partenariat avec le Conseil général de Meurthe-et-Moselle en faveur du microcrédit habitat

Le Conseil général 54 et la Caisse d’Epargne Lorraine Champagne-Ardenne ont signé une convention en faveur du développement du microcrédit Habitat dans le département de la Meurthe-et-Moselle. Etaient réunis pour l’occasion des représentants de la Direction départementale des Territoires, de l’Agence nationale de l’Habitat, et des associations Camel et Amitiés tsiganes.

 2014_06_06_CELCA

Parmi les propriétaires d’un logement, le département estime que 40 % rencontrent des difficultés pour se chauffer correctement ou tout simplement rénover leur habitation. En cause, des logements anciens, parfois dégradés, énergivores et/ou inadaptés au handicap ou au vieillissement.


Le microcrédit habitat, proposé par la Caisse d’Epargne, devrait permettre de les aider à financer certains travaux lorsque les subventions ne sont pas suffisantes. Le remboursement de ce prêt, dont le plafond est fixé à 10 000€ et dont le taux est faible, ouvre droit aux aides au logement versées par la CAF ou la MSA. L’impact sur le budget du ménage en est donc réduit.


Les opérateurs de l’habitat (Centre d’amélioration du logement, Camel, Urbam-Conseil, et Grand Nancy-Habitat) sont invités à se saisir de ce nouvel outil pour favoriser la réalisation de travaux en faveur des ménages les plus modestes.